Comment recruter les meilleurs profils pour ma petite entreprise ?

7 Ă©tapes pour convaincre les talents de rejoindre votre aventure entrepreneuriale

Recruter les bons profils pour votre petite entreprise est un des aspects les plus difficiles. Mais avec les bonnes astuces, vous pouvez rivaliser avec les plus grands groupes et convaincre les meilleurs talents de rejoindre votre aventure entrepreneuriale. Nous avons discuté avec Laura, notre Responsable des Ressources Humaines, pour vous donner quelques conseils. Voici donc 7 étapes pour mettre en place votre processus de recrutement.

Réunion pour définir les besoins

1. Définissez vos besoins et vos priorités sur le poste que vous cherchez à pourvoir

Commencez par lister vos besoins : missions, profil, expérience... Si c'est un nouveau poste, tout est à construire. Si c'est un remplacement d'un poste existant, c'est l'occasion de vous demandez si vous souhaitez continuer sur le même modèle ou en profiter pour revoir votre organisation.

Le conseil de Laura :

Définissez vos priorités avec les points qui sont essentiels, et ceux sur lesquels vous êtes prêts à faire des compromis. Soyez notamment réalistes quant à l’expérience que vous demandez. Si vous cherchez le mouton à 5 pattes, vous risquez d’avoir peu de candidatures, des prétentions salariales au-dessus de vos possibilités et surtout de voir les bons candidats vous passer sous le nez. Par ailleurs, des candidats très motivés avec peu d’expérience peuvent parfois se révéler être de vraies pépites.

discussion collaborateurs

2. Renseignez-vous sur le marché de l'emploi et listez vos atouts pour attirer les meilleurs candidats

Pour attirer les meilleurs candidats, vous devez connaître les autres opportunités qui s'offrent à eux et comprendre comment vous vous positionnez. Recherchez quels sont les intitulés de postes, les fourchettes de salaires et les avantages dans votre secteur d'activité, mais aussi quels sont les secteurs concurrents sur le même type de poste. Vous pouvez notamment consulter des sites comme LinkedIn, Indeed ou Glassdoor.

Concentrez-vous ensuite sur votre entreprise et listez les éléments qui pourraient convaincre les candidats de postuler. En tant qu'entrepreneur ou petite entreprise, vous ne pouvez pas nécessairement rivaliser avec les grands groupes sur certains avantages (comme une crèche d'entreprise ou un abonnement à une salle de sport par exemple) mais vous avez de nombreux autres atouts à mettre en valeur. Par exemple l’agilité d’une petite équipe, la structure hiérarchique assez simple qui permet d’être en contact direct avec les dirigeants, ou encore le bon équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée.

Le conseil de Laura :

Si vous n’êtes pas certains de ce que vos collaborateurs valorisent le plus dans votre entreprise, posez-leur la question ! Discutez notamment avec ceux qui sont à vos côtés depuis la première heure pour comprendre comment ils décrivent votre culture d’entreprise et ce qui leur donne envie de venir travailler tous les matins après tant d’années. Parlez aussi avec les personnes qui viennent de vous rejoindre pour comprendre ce qui les a attiré et pourquoi elles ont choisi votre entreprise plutôt que la concurrence.

rédaction offre d'emploi

3. Publiez une offre d'emploi claire et attractive

Les candidats souhaitent des informations précises afin d'évaluer si le poste et l'entreprise pourraient leur convenir. Assurez-vous d'inclure sur votre annonce :

  • une description attractive de votre entreprise avec sa raison d’être, ses valeurs, son secteur d’activitĂ©, ses ambitions..
  • une descriptions claire des diffĂ©rentes missions, des objectifs et si possible la façon dont est mesurĂ©e la performance
  • le profil recherchĂ© (diplĂ´me, compĂ©tences, expĂ©riences) - attention Ă  ne pas toujours fermer la porte aux personnes motivĂ©es qui n’ont pas trop d’expĂ©rience mais pourrait ĂŞtre formĂ©es rapidement en interne
  • les perspectives d'Ă©volution au sein de l’entreprise
  • une fourchette de salaires et les diffĂ©rents avantages (comme des tickets restaurants, une voiture de fonction, etc.)
  • les Ă©lĂ©ments qui participent au bien-ĂŞtre au travail comme la possibilitĂ© de tĂ©lĂ©travailler ou l'Ă©quilibre entre la vie privĂ©e et la vie professionnelle
  • le contact pour envoyer sa candidature et si possible quelques mots sur le processus de sĂ©lection

Publiez ensuite votre offre sur des plateformes comme LinkedIn, Indeed, Monster, Cadremploi ou encore PĂ´le Emploi.

A noter : l'affichage du salaire fait débat. Pourtant, sur la plateforme Indeed, une annonce qui affiche une fourchette de salaire à en moyenne 80% de clics en plus et 20% de candidatures en plus par rapport à une annonce similaire sans indication sur la rémunération. Pourtant, les recruteurs sont encore assez frileux à l'idée de dévoiler une fourchette de salaire. Seules 30% des annonces incluent ce type d'information. (Source : Eric Gras - Indeed via Les Échos Start).

préselection des candidats

4. SĂ©lectionnez les candidats Ă  recevoir en entretien

Lorsque vous recevez des candidatures, lisez les CV et lettres de motivation pour faire une première sélection. Ensuite, appelez les candidats qui vous semblent intéressants pour leur poser quelques questions.

Vous pourrez ainsi mieux cerner leur potentiel et sélectionner uniquement 3 à 4 profils à rencontrer en entretien physique : cela vous fera gagner un temps précieux.

Prévoyez un entretien physique avec chaque candidat retenu, si possible la même semaine pour pouvoir prendre une décision plus rapidement.

Le conseil de Laura :

N'hésitez pas à échanger avec les candidats par SMS plutôt que par mail. De plus en plus de jeunes sont sur le marché de l’emploi et sont plus à l’aise et plus réactif avec cet outil.

préparation des entretiens

5. Préparez vos entretiens pour faire bonne impression

L’entretien vous sert à sélectionner le meilleur profil parmi plusieurs candidats, mais il sert aussi au candidat pour se faire une meilleure idée de votre entreprise et décider s’il veut ou non faire partie de votre aventure. Il est donc important de faire bonne impression.

Préparez vos questions à l’avance pour ne pas être pris au dépourvu. Posez plutôt des questions ouvertes, comme par exemple :

  • Parlez-moi de vous
  • En quoi notre entreprise et ce poste en particulier vous intĂ©ressent ?
  • Racontez-moi un projet professionnel dont vous ĂŞtes particulièrement fier ?
  • Parlez-moi d’un projet qui s’est moins bien passĂ©, qu'en avez-vous appris ?
  • Pourquoi seriez-vous le candidat idĂ©al ?

Si vous menez l’entretien à plusieurs, définissez les rôles, et une seule personne qui mènera l’entretien. Décidez à l’avance l’ordre dans lequel vous prendrez la parole et comment vous vous répartissez les questions.

entretien

6. Mettez Ă  l'aise les candidats lors des entretiens

L’entretien ne doit plus être perçu comme un interrogatoire par le candidat, comme cela pouvait être le cas auparavant. En cette période où le marché est tendu avec beaucoup de profil pénurique, c’est autant au candidat de se vendre qu’à l’entreprise.

Le conseil de Laura :

Lorsque le candidat arrive, proposez un verre d’eau, un thé ou un café. Posez-lui des questions qui le mettront à l’aise. Un entretien est généralement une source de stress, il serait dommage de passer à côté d'un bon profil pour cette raison. Par exemple, demandez-lui si il a trouvé l’entreprise facilement, si le trajet n’a pas été trop long. Cela vous permettra aussi de savoir si le trajet va possiblement être un problème pour le candidat.

Commencez ensuite l’entretien en posant le cadre, et expliquez au candidat la façon dont va se dérouler l’entretien. N’oubliez pas également de vous présenter, pour que le candidat sache à qui il s’adresse.

Echangez ensuite avec le candidat. Soyez souriant et à l'écoute. Demandez lui aussi s’il a des questions. Finissez toujours par lui expliquer quelle va être la suite du processus de recrutement, et sous combien de temps il sera recontacté.

Prenez si possible une décision assez rapidement car les meilleurs talents risquent de trouver très vite chaussure à leur pied ! Une fois que vous avez trouvé votre nouveau collaborateur et qu’il a accepté votre offre, contactez les autres candidats, même s’ils ne sont pas retenus. C’est important pour l’image de votre entreprise, mais aussi parce que vous pourriez penser à eux ultérieurement.

Accueil d'un nouveau collaborateur

7. Soignez l’accueil de vos nouveaux collaborateurs

Un nouvel emploi commence généralement par une période d’essai, et cette période s’applique dans les 2 sens : votre nouveau collaborateur peut lui aussi décider que votre entreprise et/ou le poste ne sont pas faits pour lui.

Faites-lui visiter les locaux et présentez-le à ses collègues. Vous pouvez également lui donner des cartes de visite personnalisées si son type de poste le justifie.

Préparez un livret d’accueil avec toutes les informations dont votre nouveau collaborateur pourrait avoir besoin, par exemple :

  • Une prĂ©sentation de l’entreprise (son histoire, ses produits...)
  • Votre raison d’être, vos valeurs et votre culture d’entreprise
  • Un organigramme avec les diffĂ©rents services
  • Les informations importantes comme les congĂ©s, la paie et les notes de frais, les règles de tĂ©lĂ©travail, la mutuelle, la caisse de retraite...
  • Les informations utiles comme un plan des locaux, l’accessibilitĂ© en fauteuil roulant, les transports en commun, le code du wifi...

Il ne reste plus qu'Ă  vous lancer !

Crédits photos : @rethaferguson, @marcus-aurelius, @cottonbro, @karolina-grabowska, @george-milton et @fauxels sur Pexels.